#1 SITE FOR INTERNATIONAL JOBS IN AFRICA!

 
 
PROGRAMME MANAGER SANITA INFRASTRUCTURE , Guinea

La CTB, l'Agence belge de développement, mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société qui donne aux générations actuelles et futures les moyens de construire un monde durable et équitable.
Ses collaborateur(trice)s à Bruxelles et à l’étranger concrétisent l’engagement de l’État belge et d’autres partenaires au développement pour la solidarité internationale. Aujourd’hui présent dans 18 pays, en Afrique, en Asie et en Amérique latine, la CTB appuie plus de 200 programmes et projets de coopération. A l’avenir, suite à une décision du Ministre de la coopération, une concentration aura lieu sur 14 pays d’intervention.

Dans le cadre du développement de ses activités, la CTB recherche un (h/f): PROGRAMME MANAGER SANITA Infrastructure et systèmes d’assainissement

Lieu d’affectation: Conakry, avec des déplacements à Kindia (missions 10 % du temps)
Sécurité : situation politico-sécuritaire globalement bonne
Expatriation : family duty station
Durée du contrat: 60 mois
Date probable d’entrée en fonction: le plus rapidement possible
Package salarial mensuel:
Niveau A 528 – Programme Manager c’est-à-dire entre 8 682.86 euros et 10 869.42 euros (en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d'expatrié: primes d’éloignement et de pénibilité). Le salaire est calculé en fonction de l'expérience pertinente.
En outre, nos collaborateurs expatriés bénéficient également d’avantages liés à l'expatriation tels que la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement, d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants qui accompagnent (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille.

Les différents montants payés vont varier en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction, la composition familiale et la situation fiscale.

Le contexte

Le programme SANITA
La Délégation de l’UE en Guinée envisage de confier à la CTB en Guinée un contrat (« PAGoDA ») « SANITA » financé sur le 11ème FED (35M€) pour l’exécution d’un projet de gestion d’assainissement/ déchets solides (déchets ménagers et appui de la gouvernance dans la collecte, valorisation recyclage) et liquides (eaux pluviales et voiries), principalement à Conakry mais également à Kindia.

L'objectif général du programme est d'améliorer l’environnement sanitaire et la qualité de vie des populations urbaines de Conakry et Kindia. Compte tenu de la situation sanitaire critique et de la magnitude des besoins, il est proposé d’adopter une approche territoriale intégrée, promouvant des politiques urbaines et territoriales inclusives et durables, s’attaquant au problème des déchets solides, obstacle majeur au bon fonctionnement du réseau existant d’évacuation des eaux.

Le programme vise les objectifs spécifiques suivants :
(i) La gouvernance urbaine au niveau local et national est renforcée.
(ii) Les services d’assainissement de base disponibles pour les populations urbaines de Conakry et Kindia sont améliorés générant des emplois.

Cette approche intégrée et équilibrée s’articulera autour de trois axes principaux :
1. Un axe développement urbain visant à améliorer le cadre institutionnel aux niveaux national et local et à renforcer les capacités institutionnelles pour les planifications urbaines au niveau national et de la ville de Conakry à travers une approche participative, incluant fortement la population.
2. Un deuxième axe pour professionnaliser la filière de gestion des déchets solides, à travers i) le renforcement des acteurs notamment les collectivité locales, les Petites et Moyennes Entreprises (PME)/Groupements d’Intérêts Economiques (GIE) et la société civile, ii) l'incitation au recyclage et à la valorisation des déchets iii) l’accompagnement de la mise en place d'un mécanisme de financement durable ; iv) la réhabilitation et aménagement des infrastructures clés (points de regroupement), et v) des mesures d’accompagnement de communication et de sensibilisation des populations ; et
3. Un troisième axe pour améliorer la gestion des eaux pluviales et des eaux usées, avec le développement de la voirie et d’infrastructures d’assainissement collectives; la mise en place de deux plateformes de valorisation des déchets fermentescibles et boues de vidange, de latrines.

L’ancrage institutionnel du programme sera double, avec l’Agence Nationale de l’Assainissement et Salubrité Publique (ANASP) pour les aspects de gestion des déchets solides et avec la Direction Nationale de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme du Ministère de la Ville et Aménagement du Territoire (MVAT) pour les aspects liés aux déchets liquides et à la planification urbaine.

Les actions viseront ainsi à promouvoir un développement urbain durable contribuant à l’amélioration des services de base, l’accessibilité et la qualité de vie des populations urbaines, favorisant la paix sociale et la protection de l’environnement.

Le Programme Manager SANITA devra principalement :
• S’assurer que les conditions optimales soient présentes dans la perspective de la mise en œuvre du programme, dans le respect du cadre établi et en tenant compte des orientations stratégiques décidées par le comité de pilotage.
• Diriger dans un rôle stratégique le programme en cours d’exécution (gestion de la qualité, gestion efficace des moyens, gestion des risques, …)
• Veiller au bon respect des procédures et des processus dans la préparation et l’exécution du programme.
• Être responsable de la gestion de l’équipe constituée pour réaliser les différentes phases du programme (recrutements, fixation des objectifs, entretiens de fonctionnement, …).
• Renforcer les capacités des structures partenaires ;

Le responsable du programme SANITA financé par l’UE est le coordinateur du programme et le garant de l’atteinte de ses objectifs, il doit collaborer et créer des synergies fortes avec le programme INTEGRA (UE, 35 Mo€ financés par le Fonds Fiduciaire d'Urgence Migration ciblant les infrastructures, l’entreprenariat, et l’adéquation formation emploi) et les programmes de la coopération bilatérale belge.

Le-la Programme Manager est hiérarchiquement sous l’autorité du Représentant Résident de la CTB dans le pays.


Le profil

Niveau de formation requis
• Master en lien avec la thématique du programme concerné

Expériences requises et/ou souhaitées
• Expérience professionnelle d’au moins 10 années dans la gestion de programme, d’interventions et/ou de projets dans le domaine de l’infrastructure et/ou assainissement, (gestion des déchets, voiries, drainages)
• Expérience en tant que responsable d’équipe d’au moins 5 ans ;
• Expérience internationale de terrain en tant qu’expatrié-e dans la coopération au développement, de préférence au sein d’une organisation internationale ;
• Une expérience dans la région concernée est un atout.
• Expérience du contexte et des réalités des pays fragiles et/ou des pays post ébola est un atout.

Connaissances requises
• Connaissance approfondie et pratique d’une méthodologie en gestion de projet ou de programme, disposer d’une certification représente un atout ;
• Maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Powerpoint, Base de données) ;
• Maîtrise du français.

Aptitudes comportementales :
• Adhésion aux valeurs de la CTB : engagement, respect, responsabilité et intégrité ;
• Capacité d’analyse, d’intégration et d’innovation ;
• Capacité d’organisation proactive et de mise en pratique des décisions prises ;
• Capacité à accompagner le développement des collaborateurs (feedback sur les prestations et sur le développement) ;
• Capacité à négocier et à impacter le public concerné par le programme en vue de favoriser un résultat « win-win » et créer une confiance par une approche « conseil » du travail.

Vous correspondez au profil recherché ?
Postulez au plus tard le 05/11/2017

Are you interested in becoming a Programme Manager Sanita in Guinea? Apply now at the top or bottom of our page.

Note: This is a job advertisement, applications will be forwarded to the employer for selection. JobnetAfrica believes all applicants should get feedback, good or bad, but are not further involved in the recruitment for this particular vacancy.

Premium job

Expiring: Nov 05, 2017
INTERVENTION MANAGER ENTREPRENARIAT AGRICOLE , Guinea

La CTB, l'Agence belge de développement, mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société qui donne aux générations actuelles et futures les moyens de construire un monde durable et équitable.
Ses collaborateur(trice)s à Bruxelles et à l’étranger concrétisent l’engagement de l’État belge et d’autres partenaires au développement pour la solidarité internationale. Aujourd’hui présent dans 18 pays, en Afrique, en Asie et en Amérique latine, la CTB appuie plus de 200 programmes et projets de coopération. A l’avenir, suite à une décision du Ministre de la coopération, une concentration aura lieu sur 14 pays d’intervention.

Dans le cadre du développement de ses activités, la CTB recherche un (h/f): INTERVENTION MANAGER Entreprenariat/Développement Filières Agricoles

Lieu d’affectation: Kindia. avec de multiples déplacements sur l’axe Conakry-Kindia-Mamou
Sécurité : situation politico-sécuritaire globalement bonne
Expatriation : family duty station
Durée du contrat: 60 mois
Date probable d’entrée en fonction: le plus rapidement possible
Package salarial mensuel: (cat A528) entre 8 682,86 euros et 10 869,42 euros (en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d'expatrié: primes d’éloignement et de pénibilité). Le salaire est calculé en fonction de la composition de ménage et de l’expérience professionnelle pertinente.

Le contexte

La Coopération gouvernementale avec la Guinée
Le 21 mai 2015 le Gouvernement belge a pris la décision d’intégrer la Guinée parmi la liste des 14 pays partenaires de la coopération bilatérale. Le Programme de coopération guinéo-belge est constitué d’interventions dans de nombreux secteurs de développement (entreprenariat/emploi, renforcement des compétences, droits sexuels et reproductifs des femmes, assainissement) sur l’axe géographique Conakry-Kindia-Mamou qui constitue un pôle de développement socio-économique prioritaire de la Guinée.

Outre son haut potentiel de développement socio-économique, l’axe ciblé présente des avantages importants tels que son accessibilité, sa densité démographique (engendrant un effet multiplicateur évident), sa mixité ethnique et sa diversité des porteurs de droits.

La fonction
L’expert recherché est appelé à piloter l’intervention d’appui à l’entreprenariat agricole faisant partie du programme de « développement de l’entreprenariat durable et inclusif sur l’axe Conakry – Kindia – Mamou (27.7 MIO EUR, 5 ans) » qui a pour ambition de contribuer à la création d’emplois décents et de qualité et à l’augmentation de revenus stables et durables des hommes et des femmes entrepreneurs (agricoles et autres) sur l’axe choisi. A côté de l’intervention d’appui à l’entreprenariat agricole le programme inclut également une intervention ‘entreprenariat urbain’ et apporte des appuis spécifiques aux initiatives économiques des femmes à travers une intervention ‘entreprenariat féminin’.

Les 3 types d’entreprenariat appuyés font l’objet d’une intervention spécifique, chacune exécutée en complémentarité étroite avec les 2 autres interventions.

L’intervention d’appui au développement de l’entreprenariat agricole vise spécifiquement à améliorer de manière inclusive et durable la compétitivité des entrepreneurs actifs dans les filières agricoles prioritaires sur l’axe géographique choisi.

Elle aura comme point d’entrée le marché (opportunités, projets concrets) et appliquera une approche sur mesure des besoins des acteurs de filières agricoles porteuses. L’écosystème de services et opérateurs d’appui à l’entreprenariat et au développement du secteur privé agricole sera sensibilisé et renforcé afin que l’entrepreneur ait accès à des services financiers et non-financiers de qualité et qu’il puisse opérer dans un environnement (institutionnel, fiscal, …) plus favorable. Les processus d’innovation au sein de cet écosystème seront par ailleurs encouragés (focus sur la digitalisation) et les porteurs d’obligations qui interviennent au niveau de l’environnement institutionnel davantage responsabilisés. Les groupes qui ont le plus difficilement accès à de tels services et à faire valoir leurs droits économiques comme les femmes et les jeunes, sont spécifiquement ciblés et des mesures incitatives spécifiques seront développées afin de stimuler de manière inclusive et durable une meilleure valorisation et une compétitivité accrue de leurs activités économiques.

La continuité entre l’entreprenariat agricole et urbain sera assurée afin de mettre en relation les unités actives sur l’aval des filières agricoles (transformation, stockage, commercialisation) avec les entrepreneurs agricoles.

Afin de stimuler l’innovation et la diversification économique de la zone et renforcer la compétitivité des entreprises, des instruments seront développés pour faciliter l’investissement et l’accès aux technologies modernes, aux réseaux économiques et commerciaux.

Des synergies avec d’autres interventions et instruments belges seront approfondies, tout comme des complémentarités avec des programmes et intervenants externes.

Pour ce faire, il/elle devra principalement :
• Assurer la gestion de la programmation opérationnelle et financière dans le but de garantir un démarrage fluide et l’avancée des résultat au sein de l’intervention et d’optimiser la réalisation du programme.
• Coordonner les activités et s’assurer que les réalisations soient conformes aux engagements et aux procédures.
• Coordonner le processus de capitalisation et garantir la diffusion de leurs résultats afin de stimuler et de favoriser une approche-programme pilotée par les connaissances
• Est responsable de la gestion de l’équipe administrative et financière de l’intervention
• Renforcer des capacités des structures partenaires
• Dans son domaine d’expertise, fournir tous les inputs nécessaires afin de contribuer à la production du Dossier Technique et Financier.

Le profil

Niveau de formation requis
• Master en lien avec la thématique du projet concerné (ex : bio ingénieur, agro-économie, sciences économiques, développement rural,…)

Expériences requises et/ou souhaitées
• Expérience professionnelle d’au moins 5 années dans la gestion d’intervention et/ou de projet ; expérience de la gestion de plusieurs intervention/projets est un atout
• Expérience de minimum 5 ans en matière de développement de filières et chaînes de valeur dans le secteur agricole.
• Expertise dans plusieurs des domaines suivants :
o Renforcement des organisations paysannes et des services ruraux
o Transformation et marketing des produits agricoles
o Facilitation des processus multi-acteurs
o Financement rural
o Entreprenariat féminin et intégration du genre
• Expérience d’au moins 5 ans en tant que responsable d’équipe;
• Une expérience internationale de terrain (en tant qu’expatrié-e) dans la coopération au développement, de préférence au sein d’une organisation internationale ;
• Une expérience dans la région concernée est un atout.

Connaissances requises
• Connaissance approfondie et pratique d’une méthodologie en gestion de projet ou de programme (de préférence MSP/Prince2), disposer d’une certification sera un avantage
• Maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Powerpoint, Base de données) ;
• Maîtrise du français et bonne pratique de l’anglais

Aptitudes comportementales :
• Adhésion aux valeurs de la CTB : engagement, respect, responsabilité et intégrité ;
• Capacité d’analyse, d’intégration et d’innovation
• Capacité d’organisation proactive et de mise en pratique des décisions prises
• Capacité à accompagner le développement des collaborateurs (feedback sur les prestations et sur le développement)
• Capacité à négocier et à impacter le public concerné par le programme en vue de favoriser un résultat « win-win » et créer une confiance par une approche « conseil » du travail

Intéressé(e)?
Postulez au plus tard le 30/10/2017

Are you interested in becoming a Intervention Manager Entreprenariat Agricole in Guinea? Apply now at the top or bottom of our page.

Note: This is a job advertisement, applications will be forwarded to the employer for selection. JobnetAfrica believes all applicants should get feedback, good or bad, but are not further involved in the recruitment for this particular vacancy.

Premium job

Expiring: Oct 30, 2017
INTERVENTION MANAGER RENFORCEMENT DES COMPéTENCES , Guinea

La CTB, l'Agence belge de développement, mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société qui donne aux générations actuelles et futures les moyens de construire un monde durable et équitable.
Ses collaborateur(trice)s à Bruxelles et à l’étranger concrétisent l’engagement de l’État belge et d’autres partenaires au développement pour la solidarité internationale. Aujourd’hui présent dans 18 pays, en Afrique, en Asie et en Amérique latine, la CTB appuie plus de 200 programmes et projets de coopération. A l’avenir, suite à une décision du Ministre de la coopération, une concentration aura lieu sur 14 pays d’intervention.

Dans le cadre du développement de ses activités, la CTB recherche un (h/f): INTERVENTION MANAGER Renforcement des Compétences

Lieu d’affectation: Kindia. avec de multiples déplacements sur l’axe Conakry-Kindia-Mamou
Sécurité : situation politico-sécuritaire globalement bonne
Expatriation : family duty station
Durée du contrat: 60 mois
Date probable d’entrée en fonction: le plus rapidement possible
Package salarial mensuel: (cat A528) entre 8 682,86 euros et 10 869,42 euros (en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d'expatrié: primes d’éloignement et de pénibilité). Le salaire est calculé en fonction de la composition de ménage et de l’expérience professionnelle pertinente.

Le contexte

La Coopération gouvernementale avec la Guinée
Le 21 mai 2015 le Gouvernement belge a pris la décision d’intégrer la Guinée parmi la liste des 14 pays partenaires de la coopération bilatérale. Le Programme de coopération guinéo-belge est constitué d’interventions dans de nombreux secteurs de développement (entreprenariat/emploi, renforcement des compétences, droits sexuels et reproductifs des femmes, assainissement) sur l’axe géographique Conakry-Kindia-Mamou qui constitue un pôle de développement socio-économique prioritaire de la Guinée.

Outre son haut potentiel de développement socio-économique, l’axe ciblé présente des avantages importants tels que son accessibilité, sa densité démographique (engendrant un effet multiplicateur évident), sa mixité ethnique et sa diversité des porteurs de droits.

La fonction
L’intervention manager recherché est appelé à piloter le ‘programme de formations, études et expertises’ (5 MIO EUR, 5 ans) qui constitue un outil flexible de renforcement de compétences des parties prenantes de la coopération guinéo-belge en phase avec les opportunités économiques et le développement du capital humain sur l’axe géographique choisi.
Des acteurs de tout genre (personnel portuaire, acteurs de filières agricoles, entrepreneurs urbains, services étatiques, bénéficiaires d’actions de promotion de droits sexuels et reproductifs…) bénéficieront des formations diverses (sur mesure, sur le lieu de travail ou via e-learning, en groupe…), ainsi que des expertises et études stratégiques en lien avec leurs aspirations de développement (économique surtout).
Une attention particulière sera accordée à la digitalisation et à l’application des approches innovatrices de transfert des compétences diverses. L’environnement et l’utilisation des énergies renouvelables constitueront de thématiques transversales prioritaires.
Des synergies avec d’autres interventions et instruments belges constitueront un point d’attention permanent, tout comme des complémentarités avec des programmes et intervenants externes.

Pour ce faire, il/elle devra principalement :
• Assurer la gestion de la programmation opérationnelle et financière dans le but de garantir un démarrage fluide et l’avancée des résultat au sein de l’intervention et d’optimiser la réalisation du programme.
• Coordonner les activités et s’assurer que les réalisations soient conformes aux engagements et aux procédures.
• Coordonner le processus de capitalisation et garantir la diffusion de leurs résultats afin de stimuler et de favoriser une approche-programme pilotée par les connaissances
• Est responsable de la gestion de l’équipe administrative et financière de l’intervention
• Renforcer des capacités des structures partenaires
• Dans son domaine d’expertise, fournir tous les inputs nécessaires afin de contribuer à la production du Dossier Technique et Financier.

Le profil

Niveau de formation requis
• Master en lien avec la thématique du projet concerné

Expériences requises et/ou souhaitées
• Expérience professionnelle d’au moins 5 années dans la gestion d’intervention et/ou de projet ; expérience de la gestion de plusieurs intervention/projets est un atout
• Expérience de minimum 5 ans en matière de développement et mise en œuvre d’outils pédagogiques : plans de formation et parcours de renforcement de compétences ; e-learning, ‘blended’ learning et utilisation des outils digitaux de transfert de compétences en général;
• Maîtrise de techniques d’analyses des besoins et des offres de formations;
• Expérience de la gestion des partenariats en matière de renforcement des compétences (ceci implique une expérience de la gestion des marchés publics et des aspects de contractualisation en la matière).
• Expérience en tant que responsable d’équipe d’au moins 5 ans ;
• Une expérience internationale de terrain (en tant qu’expatrié-e) dans la coopération au développement, de préférence au sein d’une organisation internationale ;
• Une expérience dans la région concernée est un atout.

Connaissances requises
• Connaissance approfondie et pratique d’une méthodologie en gestion de projet ou de programme (de préférence MSP/Prince2), disposer d’une certification sera un avantage
• Maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Powerpoint, Base de données) ;
• Maîtrise du français et bonne pratique de l’anglais.

Aptitudes comportementales :
• Adhésion aux valeurs de la CTB : engagement, respect, responsabilité et intégrité ;
• Bonne capacité d’analyse, de synthèse et conceptuelle;
• Grande capacité organisationnelle ; être méthodique;
• Avoir une approche opportuniste et pragmatique en appui des différents projets.
• Capacité à innover
• Capacité à accompagner le développement des collaborateurs (feedback sur les prestations et sur le développement)

Intéressé(e)?
Postulez au plus tard le 30/10/2017

Are you interested in becoming a Intervention Manager in Guinea? Apply now at the top or bottom of our page.

Note: This is a job advertisement, applications will be forwarded to the employer for selection. JobnetAfrica believes all applicants should get feedback, good or bad, but are not further involved in the recruitment for this particular vacancy.

Premium job

Expiring: Oct 30, 2017
PROGRAMME MANAGER DéVELOPPEMENT ECONOMIQUE , Guinea

La CTB, l'Agence belge de développement, mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société qui donne aux générations actuelles et futures les moyens de construire un monde durable et équitable.
Ses collaborateur(trice)s à Bruxelles et à l’étranger concrétisent l’engagement de l’État belge et d’autres partenaires au développement pour la solidarité internationale. Aujourd’hui présent dans 18 pays, en Afrique, en Asie et en Amérique latine, la CTB appuie plus de 200 programmes et projets de coopération. A l’avenir, suite à une décision du Ministre de la coopération, une concentration aura lieu sur 14 pays d’intervention.

Dans le cadre du développement de ses activités, la CTB recherche un (h/f): PROGRAMME MANAGER Développement Economique et Entreprenariat

Lieu d’affectation: Kindia. avec de multiples déplacements sur l’axe Conakry-Kindia-Mamou
Sécurité : situation politico-sécuritaire globalement bonne
Expatriation : family duty station
Durée du contrat: 60 mois
Date probable d’entrée en fonction: le plus rapidement possible
Package salarial mensuel: (cat A528) entre 8 682,86 euros et 10 869,42 euros (en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d'expatrié: primes d’éloignement et de pénibilité). Le salaire est calculé en fonction de la composition de ménage et de l’expérience professionnelle pertinente.

Le contexte

La Coopération gouvernementale avec la Guinée
Le 21 mai 2015 le Gouvernement belge a pris la décision d’intégrer la Guinée parmi la liste des 14 pays partenaires de la coopération bilatérale. Le Programme de coopération guinéo-belge est constitué d’interventions dans de nombreux secteurs de développement (entreprenariat/emploi, renforcement des compétences, droits sexuels et reproductifs des femmes, assainissement) sur l’axe géographique Conakry-Kindia-Mamou qui constitue un pôle de développement socio-économique prioritaire de la Guinée.

Outre son haut potentiel de développement socio-économique, l’axe ciblé présente des avantages importants tels que son accessibilité, sa densité démographique (engendrant un effet multiplicateur évident), sa mixité ethnique et sa diversité des porteurs de droits.

La fonction
Le Programme manager recherché est appelé à piloter le programme de « développement de l’entreprenariat durable et inclusif sur l’axe Conakry – Kindia - Mamou» (27.7 MIO EUR, 5 ans) qui a pour ambition de contribuer à la création d’emplois décents et de qualité et à l’augmentation de revenus stables et durables des hommes et des femmes entrepreneurs sur l’axe. Le programme qui est défini comme un ensemble d’actions complémentaires et synergiques à différents niveaux stratégiques vise à appuyer trois types d’entreprenariat, chacun d’entre eux faisant l’objet d’une intervention spécifique :
(i) L’intervention d’appui au développement de l’entreprenariat urbain vise à améliorer les performances économiques, techniques et sociales des entreprises (MPME existantes et/ou à créer) dans les centres urbains sur l’axe.
(ii) L’intervention d’appui au développement de l’entreprenariat agricole vise à améliorer de manière inclusive et durable la compétitivité des entrepreneurs actifs dans les filières agricoles prioritaires sur l’axe.
(iii) L’intervention d’appui au développement de l’entreprenariat féminin vise à stimuler de manière inclusive et durable une meilleure valorisation et une compétitivité accrue des activités économiques des femmes entrepreneurs sur l’axe.

Pour ce faire, il-elle devra principalement :
• S’assurer que les conditions optimales soient présentes dans la perspective de la mise en œuvre du programme, dans le respect du cadre établi et en tenant compte des orientations stratégiques décidées par le comité de pilotage.
• Coordonner toutes les interventions du programme en collaboration avec le pays partenaire, conformément aux conventions signées entre les parties.
• Gérer le processus de formulation afin de garantir la production du Dossier Technique et Financier.
• Diriger dans un rôle stratégique le programme en cours de formulation et/ou d’exécution (gestion de la qualité, gestion efficace des moyens, gestion des risques, …)
• Veiller au bon respect des procédures et des processus dans la préparation et l’exécution du programme.
• Être responsable de la gestion de l’équipe constituée pour réaliser les différentes phases de l’intervention (recrutements, fixation des objectifs, entretiens de fonctionnement, …).
• Soutenir le Programme Change Manager dans la gestion du processus de changement induit par la mise en œuvre du programme et de ses interventions.
• Renforcer des capacités des structures partenaires ;

Le-la Programme Manager est hiérarchiquement sous l’autorité du Représentant Résident de la CTB dans le pays.

Le profil

Niveau de formation requis
• Master en lien avec la thématique du projet concerné (ex : bio ingénieur, agro-économie, sciences économiques, développement rural,…)

Expériences requises et/ou souhaitées
• Expérience professionnelle d’au moins 10 années dans la gestion de programme, d’interventions et/ou de projets ; expérience de la gestion de plusieurs intervention/projets est un atout
• Expérience dans la mise en œuvre opérationnelle d’un projet d’aide au développement du secteur privé/entreprenariat au niveau local ;
• Expérience en tant que responsable d’équipe d’au moins 5 ans ;
• Expérience internationale de terrain en tant qu’expatrié-e dans la coopération au développement, de préférence au sein d’une organisation internationale ;
• Une expérience dans la région concernée est un atout.

Connaissances requises
• Connaissance approfondie et pratique d’une méthodologie en gestion de projet ou de programme, disposer d’une certification représente un atout ;
• Maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Powerpoint, Base de données) ;
• Maîtrise du français et bonne pratique de l’anglais.

Aptitudes comportementales :
• Adhésion aux valeurs de la CTB : engagement, respect, responsabilité et intégrité ;
• Capacité d’analyse, d’intégration et d’innovation ;
• Capacité d’organisation proactive et de mise en pratique des décisions prises ;
• Capacité à accompagner le développement des collaborateurs (feedback sur les prestations et sur le développement) ;
• Capacité à négocier et à impacter le public concerné par le programme en vue de favoriser un résultat « win-win » et créer une confiance par une approche « conseil » du travail.

Intéressé(e)?
Postulez au plus tard le 30/10/2017

Are you interested in becoming a Programme Manager Développement Economique et Entreprenariat in Guinea? Apply now at the top or bottom of our page.

Note: This is a job advertisement, applications will be forwarded to the employer for selection. JobnetAfrica believes all applicants should get feedback, good or bad, but are not further involved in the recruitment for this particular vacancy.

Premium job

Expiring: Oct 30, 2017
PROGRAMME MANAGER INFRASTRUCTURE, ENTREPRENARIAT , Guinea

La CTB, l'Agence belge de développement, mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société qui donne aux générations actuelles et futures les moyens de construire un monde durable et équitable.
Ses collaborateur(trice)s à Bruxelles et à l’étranger concrétisent l’engagement de l’État belge et d’autres partenaires au développement pour la solidarité internationale. Aujourd’hui présent dans 18 pays, en Afrique, en Asie et en Amérique latine, la CTB appuie plus de 200 programmes et projets de coopération. A l’avenir, suite à une décision du Ministre de la coopération, une concentration aura lieu sur 14 pays d’intervention.

Dans le cadre du développement de ses activités, la CTB recherche un (h/f): PROGRAMME MANAGER INTEGRA Infrastructure, Entreprenariat, Formation-Emploi

Lieu d’affectation: Conakry, avec des déplacements fréquents à Kindia (missions 10 % du temps)
Sécurité : situation politico-sécuritaire globalement bonne
Expatriation : family duty station
Durée du contrat: 48 mois
Date probable d’entrée en fonction: le plus rapidement possible

Package salarial mensuel: (cat A528) entre 8 682,86 euros et 10 869,42 euros (en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d'expatrié: primes d’éloignement et de pénibilité). Le salaire est calculé en fonction de la composition de ménage et de l’expérience professionnelle pertinente.

Le contexte

Le programme INTEGRA
La CTB a ouvert son Agence en Guinée début 2016. La Délégation de l’UE en Guinée envisage de lui confier un contrat (« PAGoDA ») « INTEGRA » financé sur le 11ème FED (35M€) pour l’exécution d’un projet d’Intégration socio-économique des migrants potentiels et de retour, par la création d’emploi sur l’axe Conakry-Kindia-Mamou.
L’objectif général du programme est de contribuer au développement économique de la Guinée en favorisant l'insertion socio-professionnelle des jeunes guinéens et la réintégration des migrants de retour.

Le programme vise les objectifs spécifiques suivants :
(i) Créer de façon durable des opportunités économiques et des emplois à destination des jeunes ;
(ii) Améliorer l'employabilité des jeunes grâce à la formation professionnelle et au développement de compétences générales ;
(iii) Soutenir le développement et le financement des entreprises, microentreprises et coopératives autours de certaines chaînes de valeur porteuses ;
(iv) Diffuser une offre de services financiers adaptée et répondant aux besoins des bénéficiaires dans les régions d'intervention ;
(v) Atteindre le public cible en informant largement les populations, en particulier les jeunes, sur les opportunités du programme.

Les activités seront menées par trois partenaires : la coopération technique belge (CTB), la coopération technique allemande (GIZ) et le centre du commerce international (CCI). La CTB prévoit par ailleurs des collaborations avec les agences UN PNUD et UNCDF.

Au niveau de la CTB, les activités porteront sur la création d'emplois durables au travers de chantiers-écoles et d'activités à haute intensité de main d'œuvre (HIMO). Le choix des infrastructures sera déterminé en amont par la réalisation de plans de développement économique et social participatifs avec l’ensemble des acteurs locaux. En accord avec l’agenda sur les migrations et le nouveau consensus européen pour le développement, l’intervention visera à dynamiser le potentiel des villes en tant que centre de croissance inclusive et durable qui ne compromette pas les perspectives des générations futures. L’approche à Haute Intensité de Main d’Œuvre (HIMO) sera privilégiée autant que possible pour développer des capacités techniques et créer des emplois auprès des populations jeunes et des femmes sans-emplois.

De plus, les bénéficiaires - des jeunes sans emploi avec peu ou pas de formations - pourront recevoir un soutien en développement de l'entreprenariat et un meilleur accès aux services financiers.

Le programme est formulé de façon à assurer la complémentarité des activités avec les autres agences, des résultats à atteindre, du public à toucher et de la répartition géographique.

La coordination des partenaires identifiés ainsi que des autorités guinéennes concernées sera assurée par une structure de mise en œuvre et de suivi spécifique.

Le Programme Manager INTEGRA devra principalement :
• S’assurer que les conditions optimales soient présentes dans la perspective de la mise en œuvre du programme, dans le respect du cadre établi et en tenant compte des orientations stratégiques décidées par le comité de pilotage.
• Coordonner toutes les interventions du programme en collaboration avec le pays partenaire, conformément aux conventions signées entre les parties.
• Gérer le processus de formulation afin de garantir la production du Dossier Technique et Financier.
• Diriger dans un rôle stratégique le programme en cours de formulation et/ou d’exécution (gestion de la qualité, gestion efficace des moyens, gestion des risques, …)
• Veiller au bon respect des procédures et des processus dans la préparation et l’exécution du programme.
• Être responsable de la gestion de l’équipe constituée pour réaliser les différentes phases de l’intervention (recrutements, fixation des objectifs, entretiens de fonctionnement, …).
• Renforcer des capacités des structures partenaires ;

Le responsable du programme INTEGRA financé par l’UE est le coordinateur du programme et le garant de l’atteinte de ses objectifs, il doit collaborer et créer des synergies fortes avec le programme SANITA (infrastructure et assainissement) et les programmes de la coopération bilatérale belge.

Le-la Programme Manager est hiérarchiquement sous l’autorité du Représentant Résident de la CTB dans le pays.

Le profil

Niveau de formation requis
• Master en lien avec la thématique du programme concerné

Expériences requises et/ou souhaitées
• Expérience professionnelle d’au moins 10 années en gestion de projets dont 5 années dans des projet d’intégration socio-professionnelle, d’entreprenariat (connaissance des mécanismes d’accès au financement, développement de l’entreprenariat des jeunes et des femmes,…). Les expériences liées à la réalisation d’infrastructures socio-économiques impliquant la mise en œuvre de chantiers écoles, HIMO, sera considéré comme un atout.
• Expérience pratique de l’intégration du genre, des jeunes et de l’environnement
• Expérience en tant que responsable d’équipe d’au moins 5 ans ;
• Expérience internationale de terrain en tant qu’expatrié-e dans la coopération au développement, de préférence au sein d’une organisation internationale ;
• Une expérience dans la région concernée et dans des projets liés à la migration est un atout.
• Expérience du contexte et des réalités des pays fragiles et/ou des pays post ébola est un atout.

Connaissances requises
• Connaissance approfondie et pratique d’une méthodologie en gestion de projet ou de programme, disposer d’une certification représente un atout ;
• Maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Powerpoint, Base de données) ;
• Maîtrise du français et bonne pratique de l’anglais.

Aptitudes comportementales :
• Adhésion aux valeurs de la CTB : engagement, respect, responsabilité et intégrité ;
• Capacité d’analyse, d’intégration et d’innovation ;
• Capacité d’organisation proactive et de mise en pratique des décisions prises ;
• Capacité à accompagner le développement des collaborateurs (feedback sur les prestations et sur le développement) ;
• Capacité à négocier et à impacter le public concerné par le programme en vue de favoriser un résultat « win-win » et créer une confiance par une approche « conseil » du travail.

Intéressé(e)?
Postulez au plus tard le 30/10/2017

Are you interested in becoming a Programme Manager Integra en Guinée? Apply now at the top or bottom of our page.

Note: This is a job advertisement, applications will be forwarded to the employer for selection. JobnetAfrica believes all applicants should get feedback, good or bad, but are not further involved in the recruitment for this particular vacancy.

Premium job

Expiring: Oct 30, 2017
CUSTOMER SERVICE AGENT (DUTCH SPEAKING) , South Africa

Heb jij een voorliefde voor Kaapstad? Daar stage gelopen, op vakantie geweest, verliefd geworden of gewoon altijd al een tijd willen wonen en werken? Dit is je kans!

Voor een multinational in Oil & Gas o.a. gevestigd in Kaapstad, Zuid Afrika, zijn wij op zoek naar Customer Service Medewerkers.

Functieomschrijving:
De werkzaamheden bestaan uit het voorzien van de klant van goede service door middel van effectieve communicatie, het toevoegen van waarde voor de klant en het efficiënt oplossen van problemen.
Momenteel is onze opdrachtgever op zoek naar medewerkers die zowel de Nederlandse als de Engelse taal zeer goed beheersen. Na een gedegen training ga je aan de slag op de afdeling Customer Service als Agent. Je doet relevante buitenlandse werkervaring op terwijl je woont in een van de mooiste steden ter wereld!

Functiecriteria:
1) Je bent serieus en houdt van avontuur
2)Je hebt ervaring in Customer Service en/of in de Oil & Gas industrie
3) Je bent goed bekend met IT software (Microsoft en Internet)
4) Je bent klantgericht en beschikt over goede contactuele eigenschappen
5) Je beheerst de Nederlandse taal uitstekend (schrijven en spreken)
6) Je spreekt vloeiend Engels
7) Je bent bereid om minimaal 1 jaar in Zuid-Afrika te wonen

Uitdagingen:
1) Het nemen van de volledige eindverantwoording van de klant, zelfs wanneer de oplossing niet binnen je eigen mogelijkheden ligt
2) Het fungeren als visite kaartje voor het bedrijf ook wanneer aan de klanten wensen niet kan worden voldaan

Arbeidsvoorwaarden:
1) Een professionele werkomgeving bij een gerenommeerd bedrijf
2) Een uitgebreid trainingsprogramma
3) Werkvergunning wordt geregeld en betaald (R1 350 visum aanvraag wordt je teruggegeven op tonen van het bonnetje)
4) Markt conform salaris R17 400 per maand + 50% maandsalaris onboarding bonus op eerste betaling
5) Retourticket en accommodatie op eigen kosten
6) Je krijgt een Nederlandse buddy toegewezen die al in Kaapstad werkt
7) Vaste startdatum 01 September 2016, je krijgt een jaarcontract

Bij het solliciteren voeg ook ten minste één geschreven referentie toe. Deze hebben we nodig om je te kunnen voorstellen bij de werkgever.

Premium job

Expiring: Jul 08, 2016
Coordinator, Law enforcement & Governance , Mozambique

Position: Coordinator, Law enforcement & Governance
Reports to: Country Director, WCS Mozambique.
Location: Maputo, Mozambique
Start date: June-July, 2018
Position Type: Full-time
Application deadline: May 31, 2018
Internal liaison: WCS Mozambique Law Enforcement Director; WCS Africa Protected Area Intelligence Expert; WCS East and Southern Africa Regional Director; Asia Counter-Wildlife Trafficking Director; Vietnam Country Director; China Trade Program Manager: Regional Wildlife Crime Analyst.
Expected travel: Approximately 30%. As required within the region, occasionally to Asia if/when needed, and to donor/technical meetings as needed/possible.

Organization Background:
The Wildlife Conservation Society (WCS) is a US non-profit, tax-exempt, private organization established in 1895 that saves wildlife and wild places by understanding critical issues, crafting science-based solutions, and taking conservation actions that benefit nature and humanity. With more than a century of experience, long-term commitments in dozens of landscapes, presence in more than 60 nations, and experience helping to establish over 150 protected areas across the globe, WCS has amassed the biological knowledge, cultural understanding and partnerships to ensure that vibrant, wild places and wildlife thrive alongside local communities. Working with local communities and organizations, that knowledge is applied to address species, habitat and ecosystem management issues critical to improving the quality of life of poor rural people whose livelihoods depend on the direct utilization of natural resources.

Country Program Overview:
WCS established a country program in Mozambique in 2012 with two primary objectives to increase the protection of Niassa National Reserve, a vast landscape in the north of the country, and improve the conservation status of its elephants through co-manage of the Reserve; and strengthen national-level protected area management by helping to improve policies and reinforcing the government’s ability to implement wildlife crime legislation through strategic engagement with government agencies in Maputo.
WCS Mozambique is now seeking a dynamic, experienced individual with background in governance and law enforcement of transnational wildlife crime.

Job Summary:
This position is to co-ordinate our work aimed at strengthening governance and law enforcement of transnational wildlife crime in Mozambique. The coordinator will lead activities, establish effective partnerships in country, and improve co-ordination with other WCS programs to identify and disrupt illegal wildlife trade (IWT) networks operating in Mozambique.

Major Responsibilities:
• Coordinate the strategic development and implementation of CWT work for WCS Mozambique (WCS MZ) with a focus on links to anti-poaching activities in WCS Mozambique’s primary landscape—Niassa National Reserve.
• Support relevant agencies in the Government of Mozambique to strengthen their capacity for intelligence-led enforcement.
• Develop relationships and work with the Investigation and Environmental Police, Attorney General’s office (PGR) to enhance enforcement and prosecutorial effectiveness on wildlife trafficking cases.
• Broaden information networks with foreign countries through formal and informal communication and knowledge sharing.
• Support and facilitate engagement between WCS and the Governments of Mozambique (GoMZ), and the Governments of Vietnam (GoVN) and China (GoCN) to enhance coordination of CWT efforts, build trust between key officers and finalise formal agreements between the two countries that address IWT (i.e. Mutual Legal Assistance Treaty).
• Develop an annual implementation plan with measurable indicators for this position and agree this plan with priority stakeholders, and share it with key stakeholders.
• Foster and maintain internal dialogue within WCS with key internal stakeholders.
• Identify opportunities for collaboration and coordination with partners, and identify mechanisms for sharing intelligence and information.
• Identify and pursue agreed fund-raising opportunities to implement the objectives and activities agreed under this program.
• Contribute to the WCS CWT strategy, and the WCS Africa CWT strategy.

Implementation modalities:
• All work, and communication with partners, in countries where WCS has country programs needs to be cleared by and linked to the country program through the Country Program Director.
• Communication within WCS and with partners needs to be constant and ongoing.
• Protocols for managing sensitive materials in communications need to be developed, agreed with relevant internal and external partners, and implemented.

Minimum Requirements:
• Minimum of five year experience non-profit sector (NGO, International organisations) working on governance, rule of law, judiciary, or enforcement issues OR wildlife trafficking.
• Strong relationships with relevant national authorities such as police, prosecutors, customs, or wildlife authorities.
• Demonstrated understanding of the policy arena, national politics related to transnational crimes and criminal justice reform in Mozambique.
• Demonstrated ability to independently establish and manage new NGO programs.
• Demonstrated ability to communicate with a variety of partners and stakeholders, and to mediate and resolve complex issues that involve multiple actors and/or interest areas.
• Demonstrated strong project management experience.
• Demonstrated experience developing external communications materials.
• Professional proficiency in English and Portuguese.

Application Process:
Interested candidates, who meet the above qualifications should apply by emailing an application letter and CV together with salary requirements and the names and contact information of three references to: africaapplications@wcs.org by May 31, 2018 deadline. Please include “Coordinator, Law enforcement & Governance” in the subject line of your email.

In addition, please note that all candidates must also apply online via the WCS career portal at: http://www.wcs.org/about-us/careers

WCS is an equal opportunity employer dedicated to hiring and supporting a diverse workforce. We are committed to cultivating an inclusive work environment and look for future team members who share that same value.

Please note that only short listed candidates will be contacted for interview.

Are you interested in becoming a Coordinator, Law enforcement & Governance in Mozambique? Apply now at the top or bottom of our page.

Note: This is a job advertisement, applications will be forwarded to the employer for selection. JobnetAfrica believes all applicants should get feedback, good or bad, but are not further involved in the recruitment for this particular vacancy.

Special job

Expiring: May 31, 2018

Jobs in Africa

Are you looking for international jobs in Africa? JobnetAfrica is the most reliable website for international professionals that are looking for careers in Africa. Are you looking for jobs in Africa or have you worked here before? Our platform is available for everyone who would like to live and work in one of the beautiful parts of Africa. Please have a look at our international jobs for expats in Africa.

 

Your next expat job in Africa

Please feel free to contact us if you have any questions about our jobs in Africa. We leave nobody in the unknown and contact everyone who has taken time to approach us. Upload your profile on our website and make sure you do not miss out on any of your dream jobs in Africa!