Search for a job

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

JOB SEARCH RESULT:

Chief of Party – Okapi Wildlife Reserve , Congo (Democratic Republic of the Congo)

Location: Epulu, Okapi Wildlife Reserve (OWR), Democratic Republic of Congo (DRC)
Reports to: Okapi Wildlife Reserve Director
Expected travel: Regular travel to Kinshasa, DRC and to other destinations for meetings as required.
Start date: as soon as suitable candidate is found
Duration: 5 years (minimum 2 years)

Purpose:
The Wildlife Conservation Society (WCS) is seeking candidates for a Chief of Party (CoP) for the anticipated 5-year USAID-funded program entitled “Building effective management and sustainable financing of the Okapi Wildlife Reserve through a Public-Private Partnership” (the ‘USAID Okapi project’).

The goal of this project is to secure and restore the unique biodiversity and forests of the Okapi Wildlife Reserve, through:
• Strengthening protected area management practises;
• Enhancing the social well-being of its resident communities; and
• The creation of conservation-led income generating activities that will contribute to the sustainable financing of future Reserve activities.

Responsibilities
The CoP will deliver on the following principal responsibilities in full coordination with, and supported by, the WCS DRC and OWR management teams, and the WCS Central Africa Regional team:

a) Serve as the primary WCS point of contact and authorized representative with USAID in regard to all communications on the USAID Okapi project.
• Maintain good working relationships with all project participants, stakeholders, beneficiaries and other relevant organizations both in the DRC and in the wider Central Africa region.
• Maintain a strong and responsive relationship with the USAID CARPE (Central Africa Regional Program for the Environment) Director, USAID Agreements Officer and other relevant USAID staff.
• Maintain close working relationships with the WCS DRC and OWR management teams.
• Ensure that USAID and internal WCS stakeholders are kept regularly up to date on project activities, deliverables and events.
• Be the point of contact for any new USAID initiatives and collaborations concerning the Okapi Wildlife Reserve

b) Coordinate the implementation, management and administration of the USAID Okapi project:
• Coordinate with WCS DRC and OWR management teams to ensure that project objectives are achieved to a high standard and on schedule.
• Oversee and, in some cases, carry out the delivery of the project's technical activities in accordance with the project work plan.
• Ensure that adequate technical assistance is provided to the OWR management team, supervising the recruitment and engagement of technical experts, partners and project staff, as appropriate, to help achieve the project objectives.
• In liaison with the OWR Director, engage with the DRC Government, civil society and business groups, and other organisations as needed to coordinate activities and achieve the project objectives.
• In liaison with the WCS finance team in OWR and Kinshasa, ensure financial planning and execution of approved budgets is in compliance with financial and administrative policies and procedures of USAID and WCS.
• In liaison with the WCS Regional Grants Manager, ensure contractual and procurement procedures are executed in a timely manner in compliance with administrative policies and procedures of USAID and WCS.

c) Through the development of robust monitoring and evaluation systems, ensure that all USAID reporting requirements are met to a high standard and on schedule.
• Preparation, submission for internal review and final submission of all contractually required technical project documentation (work plans, budgets, annual reports etc.).
• In liaison with the WCS Finance team in Kinshasa and OWR, ensure all financial reporting is prepared and submitted in a timely manner.

d) Ensure that the project is implemented in accordance with:
• WCS policies and procedures.
• The requirements set out in the EPP award contractual agreement.
• USAID and relevant U.S. Government rules and regulations.
• The national law of the Democratic Republic of the Congo.

Requirements
The experience and capabilities of the CoP should include:

a) Significant experience of project management.
• Experience working in inter-disciplinary and multi-cultural teams and managing several major activities simultaneously.
• Experience managing multilateral/bilateral donor-funded projects, with multiple project partners and diverse project elements. Experience of managing USAID-funded projects preferred.
• Proven ability to achieve project targets and objectives, delivering quality work on tight deadlines.
• Experience of designing and implementing monitoring and evaluation frameworks.

b) Knowledge of African conservation issues.
• A Masters or PhD degree in conservation, natural resource management, or other relevant field experience in African conservation.
• Experience working on conservation projects in field settings preferred.
• Experience working in Central Africa region would be an advantage.

c) Excellent written and verbal communication skills.
• Demonstrated representational skills, with an ability to maintain favourable public relations.
• Experience of developing and maintaining professional working relationships in a multi-stakeholder environment.
• Demonstrated high-level competency in writing and editing of professional technical reports and other written products.
• Fluency in English and professional competency in French, with Swahili a distinct advantage.
• Highly computer and internet literate.

Application process
Interested candidates, who meet the above qualifications, skills and experience, should apply by emailing a detailed application/cover letter and CV together with the names and contact information of three references to: africaapplications@wcs.org. Please include “Chief of Party Okapi” in the subject line of your email. Only short-listed candidates will be contacted for interviews. If you have any queries related to this position please contact: africaapplications@wcs.org

Application Deadline: 31 October 2019

About OWR
Created in 1992, the OWR, at more than 13,000km2, is the single largest protected tract of intact lowland tropical forest remaining in the DRC. The OWR harbors one of the largest remaining population of forest elephants and the largest stronghold of okapi in the DRC and the single largest population of the eastern chimpanzee in Africa. The Wildlife Conservation Society (WCS) has been active in the OWR for more than 30 years, supporting its creation, and subsequently working closely with ICCN (Institut Congolaise pour la Conservation de la Nature) – the government agency responsible for protected areas and wildlife - in its management. In December 2018, WCS and ICCN signed a 10-year management agreement that delegated management authority of the OWR to WCS. This mandate is implemented through the OWR Management Unit (RMU), led by the Reserve Director, that is the executive body in charge of all day-to-day management activities and personnel in the OWR.
OWR is situated in the larger Ituri landscape; comprising more than 40,000km2 of contiguous forests, in which WCS is actively building conservation constituencies and supporting sustainable agricultural practices amongst the local communities who depend upon the forest resources for their livelihoods, and on whom the future integrity of the OWR is inextricably linked. The Ituri forests also have a rich cultural heritage and are home to the indigenous Mbuti and Efé peoples.

About WCS
The Wildlife Conservation Society is an international NGO headquartered at Bronx Zoo in New York City working to save wildlife and wild lands and to meet global challenges in over 50 countries in Africa, Asia, the Americas and the world’s oceans. The Africa Program is the largest of WCS’s field programs, with approximately 1,100 staff in 12 country programs focused across four major regions (Central Africa, Sudano-Sahel, East and Southern Africa, and Madagascar and Western Indian Ocean).
Our MISSION is to save wildlife and wild places worldwide through science, conservation action, education and inspiring people to value nature. Our VISION is a world where wildlife thrives in healthy lands and seas valued by societies that embrace and benefit from the diversity and integrity of life on earth. Our GOAL is to conserve the world’s largest wild places in 16 priority regions, home to more than 50% of the world’s biodiversity. Our VALUES are Respect, Accountability and Transparency, Innovation, Diversity and Inclusion, Collaboration, Integrity.

Special job

Expiring: Nov 23, 2019
Spécialiste en Développement en RD Congo , Congo (Democratic Republic of the Congo)

L’Association pour l’assistance au développement (AGEH) est le service spécialisé des catholiques allemands dédié à la coopération pour le développement. Dans le cadre du service civil pour la paix (SCP), nous offrons à des professionnels la chance d’effectuer un service riche de sens en collaboration avec des acteurs locaux du développement. Le SCP est le programme de prévention de la violence et de promotion de la paix dans des régions en crise ou en conflit. Il se mobilise pour un monde où les conflits se règlent sans violence. Les spécialistes du SCP assistent des organisations partenaires locales dans toutes les phases des conflits : la prévention des conflits, la réduction de la violence et le relèvement après un conflit. En coopération avec des partenaires ecclésiastiques et de la société civile en République démocratique du Congo, l’AGEH entend contribuer à une gestion civile des conflits grâce à des mesures de soutien de la paix et à un développement durable et équi-table du pays.

Pour développer la Commission Justice et Paix (CDJP) à Bukavu au plan organisationnel et pour former les collaborateurs aux stratégies de résolution pacifique des conflits, nous re-cherchons un*e:
Spécialiste en développement dans le cadre du service civil pour la paix, CDJP, Bukavu, RD Congo.

Votre nouvelle mission
La CDJP de l’archidiocèse de Bukavu travaille sur plusieurs domaines thématiques : bonne gouvernance, droits de l’Homme, droits des femmes et gestion des ressources naturelles. Par ses nombreuses activités, son équipe interdisciplinaire promeut la paix et la justice dans la région et soutient des initiatives de réconciliation et des approches de résolution pacifique des conflits. À l’avenir, les programmes doivent être davantage professionnalisés au niveau du contenu et de l’organisation, et les compétences des chefs de projet doivent être renfor-cées pour la planification et le pilotage des projets.

Veuillez consulter le site ci-dessous pour un complément d'information sur le travail de la CDJP de Bukavu:
https://www.youtube.com/watch?v=JrnHhyhmFaY

Bukavu est une grande ville dynamique située à l’est de la République Démocratique du Congo, directement au bord du lac Kivu. Beaucoup d’étrangers et d’Européens y résident et on y trouve diverses offres de loisirs. Le site de Bukavu convient fondamentalement aussi aux familles. Dans le cadre de votre collaboration à la CDJP, vous aurez l’opportunité de mettre en oeuvre le développement organisationnel dans le contexte du service pour la paix et d’aider les organisations partenaires à promouvoir avec succès d’importantes théma-tiques, comme la coexistence pacifique ainsi que la gestion d’un passé et d’un présent mar-qués par la violence.
Vous trouverez ici de plus amples informations sur le SCP dans la région.

SERVICE CIVIL POUR LA PAIX.:

VOTRE AMBITION?

Dans le détail, vous assumerez les tâches suivantes :
 Vous conseillez et formez les collaborateurs et les bénévoles du diocèse en matière de planification, monitoring et évaluation (PME), de collecte de données et de reporting, et pour accompagnez l’introduction d’un système de PME.
 Vous concevez des offres de formation continue avec l’organisation partenaire pour approfondir les connaissances dans le domaine de la gestion non violente des conflits et vous conduisez des séances de formation.
 Vous soutenez la collecte de fonds institutionnelle et pour des projets spécifiques, et vous encouragez l’autofinancement et la diversification des ressources financières.
 Vous êtes responsable de l’affectation et de l’administration correctes des moyens financiers sur place, conformément aux directives des donateurs et aux consignes de l’AGEH. Pour ce faire, vous travaillez en partenariat avec l’organisation partenaire.

Votre profil :
 Vous êtes titulaire d’un diplôme d'études supérieures, p. ex. en sciences sociales, en sciences politiques, en communication interculturelle, en management international, en ethnologie, en études africaines, en pédagogie, en psychologie, et domaines similaires
 Vous avez déjà travaillé dans le cadre de projets de PME (planification, monitoring et évaluation) et/ou du développement organisationnel, dans l’idéal en Afrique.
 Vous possédez des connaissances théoriques et une expérience pratique dans le do-maine de la gestion des conflits et des activités de promotion de la paix.
 Les expériences dans le domaine de la collecte de fonds institutionnelle et/ou pour des projets spécifiques sont un atout supplémentaire.
 La communication et le conseil comptent parmi vos points forts et vous avez une habi-leté diplomatique certaine ainsi que des aptitudes de communication interculturelle pour côtoyer les acteurs de manière sensible aux dimensions culturelles.
 Vous êtes prêt*e à participer activement à la vie ecclésiale, vous savez intervenir de manière appropriée dans un environnement ecclésiastique et êtes de confession chré-tienne.
 Vous communiquez très bien en français, à l’écrit comme à l’oral, et vous avez au moins des connaissances de base de l’anglais.
 Vous êtes citoyen*ne de l’UE ou de Suisse.

L’offre de l’AGEH
 Une préparation individualisée et complète
 Un contrat de trois ans (avec option de renouvellement), une couverture sociale et une rémunération selon la loi allemande sur les coopérants au développement
 Des sessions de formation continue en culture, langue ou autres domaines tech-niques, ainsi que des offres de coaching et de supervision et un conseil person-nalisé
 Un travail dans le modèle d’impact de l’AGEH

Are you interested in becoming a 'Spécialiste en Développement en RD Congo'? Apply now at the top or bottom of our page.

Note: This is a job advertisement, applications will be forwarded to the employer for selection. JobnetAfrica believes all applicants should get feedback, good or bad, but are not further involved in the recruitment for this particular vacancy.

Expiring: Nov 10, 2019
COORDINATEUR MARCHé PUBLIC / LOGISTIQUE , Congo (Democratic Republic of the Congo)

Enabel est l’Agence belge de développement. Nous mettons en œuvre la politique belge en matière de développement international.
Avec 14 bureaux de représentation dans le monde, 1500 employés et un portefeuille annuel d’environ 220 millions d’euros, nous construisons un monde durable où les femmes et les hommes vivent dans un État de droit et ont la liberté de prendre le contrôle de leur propre vie.

Nous accomplissons toute mission de service public qui s’inscrit dans le cadre de l’Agenda 2030 pour le développement durable, en Belgique et à l’étranger. Ainsi, Enabel renforce l’impact de la Belgique en matière de développement international en exécutant également des missions pour des mandants tiers, tant nationaux qu’internationaux.

Dans le cadre du développement de ses activités, Enabel recherche un (h/f) :
Coordinateur Marché Public / Logistique
Kinshasa (RD Congo)

Comme coordinateur MP/logistique, vous assurez la gestion adéquate des processus et dossiers de marchés publics, des autres formes de contractualisation, ainsi que des mécanismes de contrôle pour tous les projets d’Enabel situés en RDC. Vous assumez également les responsabilités de suivi administratif du secteur.
Votre rôle est avant tout d’assurer un réel soutien pour les différents programmes sur le terrain.

En parallèle, vous êtes gestionnaire d’un centre de services d’une quinzaine de collaborateurs, œuvrant en logistique et comme chargés de Marchés publics.

Votre fonction
En tant que coordinateur, vous êtes chargé des tâches suivantes:

1. Diriger le Centre de Service MP/Log de Kinshasa, assurer le rôle de manager de l’équipe et en assurer la bonne gestion administrative et financière.

2. Coordonner les fonctions MP et logistique de toutes les interventions en RDC : Conseiller et appuyer les directions des programmes dans ces domaines, assurer le renforcement des capacités de tous les acteurs (internes et externes) impliqués dans le but d’accroitre l’autonomie des programmes dans la gestion de leurs marchés publics, effectuer l’assurance qualité des équipes et des opérations en matière MP et Logistique.

3. Gérer / appuyer les marchés publics: Superviser le processus, appuyer leur planification, s’assurer de la rédaction du volet juridico-administratif des cahiers des charges, assurer le suivi des dossiers auprès des instances compétentes, appuyer la gestion et le suivi des contrats.

4. Vous positionner comme garant des bonnes pratiques en matière de Marchés Publics: En accroître continuellement l’efficience (optimalisation des procédures et outils), développer des outils de gestion (en particulier assurer la mise en ligne de la base de données MP de manière à ce qu’elle soit accessible à tous les programmes en RDC), améliorer les normes existantes (manuels, guides, fiches techniques…) et superviser la gestion du matériel, des véhicules, et des infrastructures.

5. Appuyer les autres formes de contractualisation, notamment les conventions de subsides.

Votre profil
• Diplôme de niveau universitaire (Licence ou Master) de préférence en Ingénieur Civil et Construction, Logistique, Droit, etc.
• Minimum 5 ans d’expérience pratique en matière de marchés publics (la maîtrise des procédures Marché Publics FED et belges est un sérieux atout pour la fonction)
• Une expérience confirmée en gestion d’équipe est nécessaire
• Une expérience de la gestion logistique de gros programmes de développement
• Une pratique avérée dans la formation et/ou le renforcement des capacités de collègues ou de structures partenaires
• Rigueur, sens des responsabilités, capacité à travailler de manière autonome, facultés d’analyse et capacité à produire des résultats
• Résistance au stress
• Grandes aptitudes relationnelles et diplomatiques
• Sens du service et de l’appui
• Esprit d’équipe (organisation et gestion de groupes de travail) et capacités en matière de résolution de conflits
• Bonnes compétences au niveau de la planification et l’organisation

Intéressé(e) ? Vous correspondez au profil recherché ?
Postulez au plus tard le 27/05/2018

Nous vous offrons :
Un contrat d’un an (renouvelable) à partir du 1 aout 2018 (date à confirmer)
Package salarial mensuel : Catégorie 1 (B476)– Intervention Manager c’est-à-dire entre 7.247,14 euros et 10.868,25 euros (en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d'expatrié: primes d’éloignement et de pénibilité). Le salaire est calculé en fonction de l'expérience pertinente.
En outre, nos collaborateurs expatriés bénéficient également d’avantages liés à l'expatriation tels que la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement, d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants qui accompagnent (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille.

Are you interested in becoming a 'Coordinateur Marché Public / Logistique' in Congo (DRC)? Apply now at the top or bottom of our page.

Note: This is a job advertisement, applications will be forwarded to the employer for selection. JobnetAfrica believes all applicants should get feedback, good or bad, but are not further involved in the recruitment for this particular vacancy.

* Premium job

Expiring: May 27, 2018
ASS. TECHNIQUE INT./ INGéNIEUR INFRASTRUCTURE , Congo (Democratic Republic of the Congo)

Enabel est l’Agence belge de développement. Nous mettons en œuvre la politique belge en matière de développement international.
Avec 14 bureaux de représentation dans le monde, 1500 employés et un portefeuille annuel d’environ 220 millions d’euros, nous construisons un monde durable où les femmes et les hommes vivent dans un État de droit et ont la liberté de prendre le contrôle de leur propre vie.
Nous accomplissons toute mission de service public qui s’inscrit dans le cadre de l’Agenda 2030 pour le développement durable, en Belgique et à l’étranger. Ainsi, Enabel renforce l’impact de la Belgique en matière de développement international en exécutant également des missions pour des mandants tiers, tant nationaux qu’internationaux.

Dans le cadre du développement de ses activités, Enabel recherche 2 experts (h/f) : Assistant technique international – Ingénieur infrastructure et transports

Pour le programme de désenclavement de la Province de la Tshopo (Prodet) et, sous réserve de financement, pour le programme de désenclavement dans la Province du Kasaï-Oriental (Prodekor).

Durée du contrat : 18 mois
Lieu d’affectation : Kisangani et Mbuji Mayi
Date probable d’entrée en fonction : dès que possible (remplacements)
Package salarial mensuel: Catégorie 2 - B417 – Expert c’est-à-dire entre 6 565,10 euros et 9 901,31 euros (en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d'expatrié: primes d’éloignement et de pénibilité). Le salaire est calculé en fonction de l'expérience pertinente.

En outre, nos collaborateurs expatriés bénéficient également d’avantages liés à l'expatriation tels que la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement, d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants qui accompagnent (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille.
Les différents montants payés vont varier en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction, la composition familiale et la situation fiscale.

Contexte

Le programme PRODET de la CTB-Tshopo

Tenant compte des politiques et stratégies nationales et provinciales du développement de l’agriculture, du développement rural et de la formation professionnelle ainsi que des spécificités de la Tshopo du point de vue des modes de transport (routes et voies d’eau) et de l’état des infrastructures, le programme PRODET a arrêté son objectif spécifique comme suit: « Le coût du transport est diminué par la mise à disposition d’un réseau de transport multimodal fonctionnel et durable ».

Afin de contribuer à l’atteinte de cet objectif, quatre résultats sont attendus de la part du PRODET:

1. La maîtrise d’ouvrage au niveau provincial est renforcée.

2. Un réseau multimodal de transport est réhabilité.

3. Un réseau multimodal de transport est entretenu à travers des structures locales.

4. Les bonnes pratiques de l’utilisation du réseau multimodal sont promues.

Les axes stratégiques du programme agricole (PRODAT) reposent essentiellement, compte tenu de la fragilité des agroécosystèmes locaux, sur une approche par les systèmes agraires qui vise à augmenter tout à la fois la production, la productivité ainsi que la valorisation post-récolte d’un certain nombre de spéculations considérées comme prioritaires, notamment le riz, et pour lesquelles la question d’évacuation des produits est essentielle.

Pour y répondre, le PRODET privilégiera la multi modalité des transports et insistera tout particulièrement sur le maintien de la praticabilité des voies de communication qui est une responsabilité importante du partenaire congolais.

Les ambitions des programmes PRODAT et PRODET ne pourront être atteintes qu’en mobilisant les acteurs clés, à savoir les Organisations Paysannes Agricoles (OPA), les Comités Locaux d’Entretien des Routes et leurs coordinations, (CLER et COORDICLER), les structures publiques comme l’Inspection Provinciale du Développement Rural (IPDR), la Division Provinciale des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction (DPITPR), le TransVcom, l’Inspection Provinciale de l'Agriculture, Pêche et Elevage (IPAPEL), le Fonds National d’Entretien Routier (FONER) et les structures de concertations comme la Commission provinciale routière (CPR), le Comité Consultatif Provincial (CCP) et les Conseils Agricoles et Ruraux de Gestion (CARG), les Comités Villageois de Développement (CVD) e.a..

Les thèmes transversaux du genre et de l’environnement sont particulièrement importants dans ce programme ainsi que l’appui à la bonne gouvernance du secteur routier.

Le PRODET s’inscrit donc dans une complémentarité stratégique avec le PRODAT mais aussi avec EDUT (Appui à l’enseignement technique et à la formation professionnelle). Cette complémentarité se matérialise en particulier par une structure de coordination provinciale commune qui assure un rôle d’interface avec les autorités et une mise en cohérence accrue au niveau de la mise en œuvre, dans le respect toutefois des priorités et des spécificités sectorielles respectives. Grâce aux structures de concertation qu’il appuie, le PRODET contribue à l’harmonisation des approches de développement avec les autres intervenants importants dans la Province.

L’unité de coordination des programmes est basée à Kisangani et le PRODET compte des antennes décentralisées situées dans les territoires concernés, de manière à favoriser un travail de proximité tant avec les intervenants qu’avec les bénéficiaires finaux.

Une évaluation à mi-parcours du projet est prévue dans le courant du deuxième trimestre de 2017,
Plusieurs axes routiers seront remis au partenaire étatique à cette même époque.
Par ailleurs, des travaux de construction doivent être terminés notamment à Opala et Yatoléma.

PRODEKOR:

Les réseaux de transport au Kasaï-Oriental est multimodal par excellence, et comprennent les voies routières, fluviales, aériennes ainsi que le chemin de fer.
Compte tenu de son enclavement, ces différentes voies revêtent une importance considérable en ce qu’elles permettent de relier le Kasaï-Oriental non seulement avec les autres provinces, mais aussi avec les autres contrées du territoire provincial.

La structure du PRODEKOR est fort semblable à celle du PRODET élaborée ci-dessus, avec des résultats au niveau des réhabilitations, de l’entretien et de la gouvernance.

Un appui complémentaire à la relance agricole est donc nécessaire et prévu dans le programme PRODAKOR (Programme de Développement Agricole au Kasaï-Oriental), à laquelle l’intervention PRODEKOR est couplée.
Ce programme consiste à appuyer durablement les systèmes d’exploitations familiales dans les zones ciblées, afin d’augmenter les revenus des exploitants et exploitantes, d’améliorer la sécurité alimentaire dans la région et au-delà.

La priorisation des zones à désenclaver est faite en fonction des activités menées dans le programme du secteur de l’agriculture.

Gestion des programmes

Le PRODET, avec un budget de 20 millions d’euros, est exécuté par une équipe de 4 personnes en charge de la gestion quotidienne du programme(UDP – Unité de Direction du Programme) : un coordinateur de programme, un gestionnaire administratif et financier, un expert technique routier et un expert en appui institutionnel. Une partie de ces ressources humaines sera partagée avec le PRODAT.
L’UDP fonctionne avec l’appui technique et méthodologique de l’ECT Infrastructures et sous la supervision stratégique de la Structure Mixte de Concertation Locale (SMCL)

L’UDP du PRODEKOR sera constituée de la même façon, et partagera ses ressources humaines avec le projet agriculture et éducation de la même zone.

La fonction
Sous l’autorité hiérarchique du Coordinateur de Programme, et en étroite collaboration avec les autres experts, l’Ingénieur routier sera responsable de la composante désenclavement des Programmes Enabel/Tshopo ou Kasaï Oriental.

A ce titre et pour tout ce qui touche à cette composante:
• Il/elle est responsable de la planification des activités et l’élaboration du plan stratégique. Il/elle présente le programme annuel des activités qui le concernent à l’approbation de la coordination.
• Il/elle est responsable de la gestion technique des activités prévues.
• Il/elle supervise son équipe technique (ingénieurs locaux, animateurs), et réalise les cercles de développement.
• Il/elle facilite les différents ateliers de concertation avec la société civile.
• Il/elle veille à la qualité des travaux d’infrastructures (réhabilitation et entretien de routes, construction de bâtiments).
• Il/elle gère et suit, en particulier au plan technique, les différents marchés publics de travaux (pistes, ouvrages d’art, bacs et bâtiments), de fournitures (matériel et matériaux) et de services (études, sensibilisations) : élaboration des cahiers de charges, suivi de la mise en œuvre et réception provisoire et définitive.
• Il/elle supervise les conventions et contrats avec les structures d’entretien (CLER/COORDICLER),les entités étatiques Office des Routes (OR), Direction des Voies de Desserte Agricole (DVDA), les Ministères provinciaux, la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), …).
• Il/elle est le point de contact envers l’Expert de Coopération Technique Infrastructure à Kinshasa pour tout ce qui relève de l’approche sectorielle.
• Il/elle élabore et assure le suivi des conventions de subsides et autres contractualisations avec les partenaires.

Le profil

Diplôme:
• Un diplôme d’ingénieur civil constructions ou génie rural.

Expérience:
• Au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans des programmes/projets mettant en œuvre les techniques HIMO et GENIS;
• Au moins 3 ans d’expérience professionnelle dans des projets de Coopération en Afrique subsaharienne. La connaissance du contexte particulier de la République Démocratique du Congo représentera un atout.

Expertise technique:
• Une bonne connaissance des techniques, politiques, programmes et projets dans les domaines de la construction de routes en terre, du drainage et de la lutte antiérosive et du bâtiment;
• Des capacités avérées dans la formation et la sensibilisation des adultes, dans la facilitation de réunions et dans l’organisation de projets;
• Connaissance du secteur de transport multimodal en opérationnel et en infrastructures publiques et marchandes;
• Intérêt et expérience dans les techniques constructives privilégiant les ressources locales et écologiques ;
• Bonne connaissance des outils informatiques, permettant un suivi du travail et rapportage fluide.

Aptitudes:
• Sensibilité notable aux thèmes transversaux de la coopération belge (environnement, genre, VIH/SIDA);
• Esprit d'équipe et faire preuve des aptitudes à la communication avec des collègues et interlocuteurs de nationalités, conditions et niveaux sociaux différents;
• Capacité de faire face aux pressions extérieures dans le suivi des travaux;
• Prêt(e) à vivre et travailler dans des zones en périphérie, et de respecter les règles de sécurité de la CTB;
• Bonne capacité d’analyse, de synthèse et de rédaction.


Connaissances linguistiques:

• Une excellente connaissance du français tant à l’oral qu’à l’écrit est indispensable;
• La connaissance du swahili et/ou du lingala constitue un avantage.

Are you interested in becoming an Ass. Technique Int. or an Ingénieur Infrastructure? Apply now at the top or bottom of our page.

Note: This is a job advertisement, applications will be forwarded to the employer for selection. JobnetAfrica believes all applicants should get feedback, good or bad, but are not further involved in the recruitment for this particular vacancy.

* Premium job

Expiring: Apr 11, 2018
ASSISTANT TECHNIQUE INTERNATIONAL EN RDC , Congo (Democratic Republic of the Congo)

"La CTB, l'Agence belge de développement, mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société qui donne aux générations actuelles et futures les moyens de construire un monde durable et équitable.
Ses collaborateur(trice)s à Bruxelles et à l’étranger concrétisent l’engagement de l’État belge et d’autres partenaires au développement pour la solidarité internationale. Aujourd’hui présent dans 18 pays, en Afrique, en Asie et en Amérique latine, la CTB appuie plus de 200 programmes et projets de coopération. A l’avenir, suite à une décision du Ministre de la coopération, une concentration aura lieu sur 14 pays d’intervention.

A partir du 1er janvier 2018, la CTB devient Enabel. Plus qu’un simple changement de nom, elle fera face à de nouveaux défis sous un nouveau contrat de gestion avec l’Etat Belge.

Dans le cadre du développement de ses activités, la CTB/Enabel recherche un (h/f): "Assistant Technique International expert en eau et assainissement (H/F) – République Démocratique
du Congo"

Lieu d’affectation : Mbuji Mayi, Province du Kasaï Oriental, RD du Congo
Projet : Le Projet d’extension et de consolidation de la gestion des systèmes d’approvisionnement en eau potable et assainissement dans la Ville de Mbuji Mayi, Province du Kasaï Oriental (PROGEAU).
Durée du contrat : 42 mois
Date probable d’entrée en fonction : juin 2018
Package salarial mensuel: Niveau B417 – Expert c’est-à-dire entre 6 565,10 euros et 9 901,31 euros (en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d'expatrié: primes d’éloignement et de pénibilité). Le salaire est calculé en fonction de l'expérience pertinente. En outre, nos collaborateurs expatriés bénéficient également d’avantages liés à l'expatriation tels que la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement, d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants qui accompagnent (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille.

Les différents montants payés vont varier en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction, la composition familiale et la situation fiscale.

Objectif de la Fonction

Elle/ Il est responsable pour la mise en œuvre opérationnelle, administrative et financière des activités d’hydraulique et d’assainissement réalisées par le PROGEAU sur les zones périurbaines de la ville de Mbuji Mayi.
Son intérêt pour la mise en place et le renforcement des capacités des ASUREP (Association d’Usagers des Réseaux d’Eau Potable) est jugé prioritaire.

Positionnement

L’assistant technique international travaille sous l’autorité hiérarchique du programme manager PROGEAU, dans le respect des décisions et directives émanant du Comité de Pilotage (COPIL).
Il supervise et coach directement le travail de l’équipe projet comprenant un ou des ingénieurs travaux, le chargé de l’accompagnement des ASUREP et le personnel administratif.

Tâches

En tant qu’assistant Technique International expert en eau et assainissement :
• Apporte son expertise technique et administrative à l’ensemble de la mise en œuvre, et le suivi des activités. Il/elle appuie la collaboration technique avec les services partenaires ; à ce titre il participe à la rédaction et évaluation des offres de marchés, assure le suivi financier, participe aux réceptions de travaux ;
• Examine la situation du projet et, si nécessaire, actualise les orientations opérationnelles critiques, propose des mesures pour rattraper les retards éventuels et les soumet pour validation aux instances habilitées ;
• Supervise directement le travail de l’équipe projet des ingénieurs travaux comme d’ingénierie sociale et administratif ;
• Assure la mise en œuvre de toutes les actions et supervise dans les aspects techniques le travail des experts nationaux/internationaux ;
• Assure les liens & synergies des activités dans les différents volets et valide la planification des activités, des budgets, contrôle son respect ;
• Rédige et assure la disponibilité de tous les rapports qu’ils soient trimestriels, semestriels, annuels conformément aux indications contenues dans le document du projet ou suivant les instructions de la hiérarchie ;
• Assure les échanges & synergies avec d'autres interventions dans le domaine de l’eau et de l’assainissement mises en place par d’autres acteurs dans la province ;
• Développe l’intégration des différents thèmes transversaux dans tous les volets du projet ; (l’environnement, genre, HIV/SIDA, droits des enfants, …)
• Supervise la rédaction des rapports financiers conformément au canevas et périodicités en application à la CTB ;
• Supervise toutes les procédures d’appels d’offres pour des marchés de fournitures et de travaux, ainsi que la rédaction des dossiers d’appels d’offres, en collaboration avec le Responsable Marché Publics de la Représentation ;
• Supervise la gestion des ressources financières du projet, en collaboration avec le Responsable Administratif et Financier PROGEAU ;
• Assure la capitalisation des expériences du projet et participe à la rédaction de fiches de capitalisation ;
• Participe et représente le projet lors des réunions du COPIL ;
• Présente aux instances concernées l’état d’avancement des activités sur le terrain et établi une liste de recommandations pour le Comité de Pilotage (COPIL) ;
• Prend les mesures nécessaires pour traduire et mettre en œuvre les décisions prises par le COPIL ;
• Assure l’encadrement et le suivi du personnel du projet dans le cadre des procédures RH de la CTB en RDC.

Le profil

Diplôme :
Master pertinent – (niveau bac + 5), Ingénieur ou assimilé en lien avec l’Eau et assainissement

Expérience :
• Expérience de minimum 5 ans dans le domaine de projets d’envergure liés principalement à l’hydraulique rurale ou urbaine;
• L’expérience internationale en Afrique sub-saharienne et en particulier en République Démocratique du Congo serait un atout.

Expertise technique :
• Expériences dans l’accompagnement des associations de gestion des points d’eau (formation/appui conseil/développement d’outil de gestion/audit…) ;
• Compétences en hydrogéologie souhaitées (forages) ; dimensionnement réseaux EAU
• Usage des outils de planifications et de suivi de projets ;
• Expérience dans les exercices de capitalisation/suivi évaluation ;

Aptitudes :
• Capacité en gestion de projets, en management des ressources humaines et résolution de conflits ;
• Capacité rédactionnelle avérée (formulation de rapports et autres documents écrits) ;
• Esprit d’analyse et de synthèse ;
• Sensibilité interculturelle ;
• Familier avec la gestion axée sur les résultats ;
• Bonnes aptitudes communicationnelles, facilité de présentation, et de gestion de réunions diverses ;
• Prêt à travailler sous stress, en situation isolée de Mbuji Mayi et de respecter les règles de sécurité de la CTB ;
(Le lieu n’est pas adapté à une famille accompagnée d’enfants)
• Excellent niveau de français oral et écrit ;
• Bonne maîtrise des outils informatiques de base. (Word, Excel, PowerPoint)

Vous correspondez au profil recherché ?
Postulez au plus tard le 21/01/2018.

Are you interested in becoming an 'Assistant Technique International en RDC'? Apply now at the top or bottom of our page.

Note: This is a job advertisement, applications will be forwarded to the employer for selection. JobnetAfrica believes all applicants should get feedback, good or bad, but are not further involved in the recruitment for this particular vacancy.

* Premium job

Expiring: Jan 21, 2018
Workshop Manager in DRC , Congo (Democratic Republic of the Congo)

Package
 Expat position with net salary 5,000-7,000$ depending of candidate profile
 Performance bonus
 Medical care
 2 flight tickets per year to original country
 Rotation 5 months DRC – 1 month home


JOB SUMMARY
The job holder will:
 supervise workshop team of 15 mechanics, allocate workload and manage the day to day operations in the workshop
 liaise with internal and external key contacts to ensure minimum 90% availability of trucks fleet through efficient and timely preventive maintenance.
 be responsible to set up SOP and propose recommendations in continuous improvements approach
 ensure that all operations are executed in strict respect of HSE standards

MAIN DUTIES
 Setting up stores and inventory to ensure efficient stock
 Organizing and handling repairs on heavy duty trucks-trailers equipment ( 2 graders and 2 , excavators) and light vehicles.
 Developing the workshop’s annual plans, short and long term objectives
 Developing and controlling the workshop budget
 Leading and motivating the workshop unit to achieve quality, cost and availability targets
 Design and implement SOP to ensure efficient maintenance plan of fleets and equipment.
 Ensuring work instructions are up to date and maintenance tools/equipment are in place in order to help facilitate in-house staff/contractors in undertaking overhaul/repair tasks safely
 Coordinating resources, operational and human schedules to effectively manage the day to day operations, liaising with operations department on requirements
 Effectively responding and dispatching teams to recover all break downs in the shortest time possible
 management and vehicle tracking
 Conducting troubleshooting, fault finding and rectification, unit overhauls, service and maintenance of vehicles including private maintenance, to produce detailed and quality work
 Effectively responding and dispatching teams to recover all break downs in the shortest time possible
 Management of quality control and procurement aspects of the workshop
 Responsible for job allocation and job flow in the workshop including job scheduling and labour allocation for day to day operations
 Co-ordinate resources, (operational and human) schedules and activities to effectively manage jobs and ensure supplies are ordered for each job
 Provide oversight and check job estimates
 Report on manpower overruns or shortfalls
 Promote a Health and Safety culture within the business in general and the workshop in particular

ACADEMIC & PROFESSIONAL QUALIFICATIONS
 Bachelor’s degree in Electrical/Mechanical Engineering
 Computer literate – Microsoft Office (outlook, Excell, Word)

SKILLS & WORK EXPERIENCE
 Minimum 6 years’ experience in heavy haulage fleet maintenance, 3 of which should be in a managerial position. Previous experience in Africa is an asset
 French is a must, Fluent written and spoken English
 Experience in setting up stores and inventory and managing the same
 Broad experience in workshop management (knowledge and hands on experience, with some technical training overrides the need for a degree)

PERSONAL QUALITIES & BEHAVIORAL TRAITS
 Hands-on approach to work and strong work ethic
 Quality and productivity focused with keen attention to detail
 Flexible, resilient and results-oriented
 Problem solver, optimistic and enjoys assertive communication
 Ability to communicate/influence at all levels, coach for performance and build a cohesive team
 Ability to problem solve, work under high pressure, manage time and resources
 Ability to lead teams, empower staff, communicate and cooperate with everyone in the organization
 Ability to innovate and create new concepts

Are you interested in becoming a Workshop Manager in DRC? Apply now at the top or bottom of our page.

Expiring: Mar 11, 2019

Expat jobs in Congo (Democratic Republic of the Congo)

 

Information about expat jobs in Congo

Are you interested in finding an expat job in Congo? Our platform is available for everyone who would like to live and work in the beautiful continent of Africa. We have various jobs in Congo available. The Democratic Republic of Congo is often viewed as to b

Jobs in Africa

Are you looking for international jobs in Africa? JobnetAfrica is the most reliable website for international professionals that are looking for careers in Africa. Are you looking for jobs in Africa or have you worked here before? Our platform is available for everyone who would like to live and work in one of the beautiful parts of Africa. Please have a look at our international jobs for expats in Africa.

 

Your next expat job in Africa

Please feel free to contact us if you have any questions about our jobs in Africa. We leave nobody in the unknown and contact everyone who has taken time to approach us. Upload your profile on our website and make sure you do not miss out on any of your dream jobs in Africa!